lucdu19

Members
  • Content count

    279
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

7 Neutral

About lucdu19

  • Rank
    Espoir
  • Birthday 09/18/1972

Contact Methods

  • Website URL
    http://lucdu19.skyrock.com/
  • Biographie
    uniquement en loisir

Profile Information

  • Passions
    dessin,moto
  1. J'ai pu tester le Sakura FFex et la VBC FF 2017. Le test c'est fait sur la piste de Trélissac en Dordogne. Pour ce test j'ai voulu comparer avec la Sakura FFex avec la VBC FF 2017 et la référence pour moi: la MTS FF V2. Les châssis resteront avec les réglages de boîte, la même carrosserie (Blitz XFR), même pneus (mousse retaillés à 24mm), même motorisation (21.5t) et même servo de direction. Seul le vario change. Il faut bien faire 2 ou trois tours pour chauffer les pneus mousse qui ne sont pas traités ni chauffés. La Sakura FF à tendance à planté très fort du train avant et pivoter autour de celui-ci dans les virages serrés et son train arrière ne suit pas et passe devant à chaque coup. Le train avant est beaucoup mais vraiment beaucoup trop souple au niveau des amortisseurs. Je trouve ça un peu bizarre qu'il soit aussi souple surtout que sur la version 2014, les ressorts avants étaient plus durs que l'arrière, et que de boîte la 2014 est performante. Je fouille dans mes ressorts d'amortisseurs et je monte des ressorts bleus Tamiya (attention, les nouveaux amortisseurs de la FFex sont plus gros en diamètre et que les vieux ressorts que j'ai ne sont pas vraiment adaptés mais ça fera le job pour le test). Tout de suite la voiture va beaucoup mieux, le train avant ne plante plus et le train arrière suit sans broncher. Je retrouve le comportement de la FF 2014. Le même comportement mais aussi les mêmes performances que l'ancienne génération. Les chronos pris avec l'ancienne version sont identiques à la nouvelle. Au final, je me dis que les évolutions n'ont rien apporté à la FFex, voir même moins car il faut prévoir des ressorts d'amortisseurs plus durs pour l'avant. Bref, un châssis qui marche fort de boîte mais pas mieux que l'ancien. Faudra pousser les réglages la prochaine fois. La VBC, je dirai un peu comme la Sakura, le train avant est trop souple mais moins que sur la FFex, ce qui me permet de rouler quand même tout en étant limite du décrochage du train arrière mais ça passe. J'enroule mais je ne peux pas attaquer. Du coup, je ne peux pas vraiment pousser le châssis dans ses limites. Je tourne avec la VBC 0,2 secondes moins vite en moyenne au tour, à savoir que sur FFEX j'ai changé les ressorts avants et pas sur la VBC. Donc je pense quand durcissant l'avant, elle se montrera identique voir meilleure puisque plus saine de boîte même si moins rapide à cause des ressorts avants. Je fini avec la MTS pour me rendre compte de la différence. Et là, le chrono est sans appel, la MTS surclasse largement les deux autres châssis. Elle me permet (avec les réglages de boîte toujours) de tourner une bonne seconde moins vite que les deux autres qui se suivent quasiment. Elle parait tellement plus facile à conduire, j'ai l'impression de faire du slot, elle est sur un rail. Là ou les deux autres châssis demande à freiner ou lâcher du gaz pour passer un virage, La MTS passe avec en gardant du gaz. Elle va vraiment là ou on veut et parait bien plus fluide et facile. Autant les deux autres sont performants et faciles (mais faudra jouer sur les réglages pour arriver au niveau d'une MTS de boîte), autant la MTS dégage une grande facilité, on la monte, on roule sans se poser de question, limite "je passais par là et j'ai vu de la lumière" et PAF chrono. En fait, la MTS est tellement facile et semble ne jamais forcer, ne jamais attaquer, qu'elle parait beaucoup plus lente. C'est pour ça que j'ai vérifié deux fois les temps au tour pour me rendre compte qu'elle était plus rapide. La MTS confirme mon impression depuis le début, c'est LE CHÂSSIS 1/10 traction du moment, beau, pas cher et très performant. Petite conclusion: La MTS est parfaite de boîte, les deux autres châssis devront passer par la case réglage pour accrocher la MTS.
  2. J'ai pu tester le Sakura FFex et la VBC FF 2017. Le test c'est fait sur la piste de Trélissac en Dordogne. Pour ce test j'ai voulu comparer avec la Sakura FFex avec la VBC FF 2017 et la référence pour moi: la MTS FF V2. Les châssis resteront avec les réglages de boîte, la même carrosserie (Blitz XFR), même pneus (mousse retaillés à 24mm), même motorisation (21.5t) et même servo de direction. Seul le vario change. Il faut bien faire 2 ou trois tours pour chauffer les pneus mousse qui ne sont pas traités ni chauffés. La Sakura FF à tendance à planté très fort du train avant et pivoter autour de celui-ci dans les virages serrés et son train arrière ne suit pas et passe devant à chaque coup. Le train avant est beaucoup mais vraiment beaucoup trop souple au niveau des amortisseurs. Je trouve ça un peu bizarre qu'il soit aussi souple surtout que sur la version 2014, les ressorts avants étaient plus durs que l'arrière, et que de boîte la 2014 est performante. Je fouille dans mes ressorts d'amortisseurs et je monte des ressorts bleus Tamiya (attention, les nouveaux amortisseurs de la FFex sont plus gros en diamètre et que les vieux ressorts que j'ai ne sont pas vraiment adaptés mais ça fera le job pour le test). Tout de suite la voiture va beaucoup mieux, le train avant ne plante plus et le train arrière suit sans broncher. Je retrouve le comportement de la FF 2014. Le même comportement mais aussi les mêmes performances que l'ancienne génération. Les chronos pris avec l'ancienne version sont identiques à la nouvelle. Au final, je me dis que les évolutions n'ont rien apporté à la FFex, voir même moins car il faut prévoir des ressorts d'amortisseurs plus durs pour l'avant. Bref, un châssis qui marche fort de boîte mais pas mieux que l'ancien. Faudra pousser les réglages la prochaine fois. La VBC, je dirai un peu comme la Sakura, le train avant est trop souple mais moins que sur la FFex, ce qui me permet de rouler quand même tout en étant limite du décrochage du train arrière mais ça passe. J'enroule mais je ne peux pas attaquer. Du coup, je ne peux pas vraiment pousser le châssis dans ses limites. Je tourne avec la VBC 0,2 secondes moins vite en moyenne au tour, à savoir que sur FFEX j'ai changé les ressorts avants et pas sur la VBC. Donc je pense quand durcissant l'avant, elle se montrera identique voir meilleure puisque plus saine de boîte même si moins rapide à cause des ressorts avants. Je fini avec la MTS pour me rendre compte de la différence. Et là, le chrono est sans appel, la MTS surclasse largement les deux autres châssis. Elle me permet (avec les réglages de boîte toujours) de tourner une bonne seconde moins vite que les deux autres qui se suivent quasiment. Elle parait tellement plus facile à conduire, j'ai l'impression de faire du slot, elle est sur un rail. Là ou les deux autres châssis demande à freiner ou lâcher du gaz pour passer un virage, La MTS passe avec en gardant du gaz. Elle va vraiment là ou on veut et parait bien plus fluide et facile. Autant les deux autres sont performants et faciles (mais faudra jouer sur les réglages pour arriver au niveau d'une MTS de boîte), autant la MTS dégage une grande facilité, on la monte, on roule sans se poser de question, limite "je passais par là et j'ai vu de la lumière" et PAF chrono. En fait, la MTS est tellement facile et semble ne jamais forcer, ne jamais attaquer, qu'elle parait beaucoup plus lente. C'est pour ça que j'ai vérifié deux fois les temps au tour pour me rendre compte qu'elle était plus rapide. La MTS confirme mon impression depuis le début, c'est LE CHÂSSIS 1/10 traction du moment, beau, pas cher et très performant. Petite conclusion: La MTS est parfaite de boîte, les deux autres châssis devront passer par la case réglage pour accrocher la MTS.
  3. Le problème chez VBC c'est qu'ils ne laissent pas le choix, c'est forcément Fédex Mais bon c'est le jeu et je ne voulais pas attendre qu'elle soit disponible ailleurs.
  4. Une petite présentation très rapide de la version "M" du châssis traction de MTS qui vient rejoindre mes autre M-châssis traction, mon HPI Switch et mon Xévo Triumph. En fait, ce châssis "M" est juste un kit conversion du châssis 1/10 mais en version 2. Pas de bol, il faut aussi acheter une MTS FF V2, ça va commencer à faire cher le m-châssis. Quand le premier châssis MTS FF V1 est sortie, j'en avais acheté deux, un pour rouler et un pour pièces détachées. Mais la V2 est sortie avant que ma version 1 ne soit usée. Donc mon châssis V1 passe sur l'étagère et j'ai toujours le deuxième châssis en boîte et vue qu'il n'y a que la platine supérieure qui change entre la V1 et la V2. Du coup, j'ai décidé de commander uniquement le kit de conversion en me servant du châssis V1 au lieu du V2. Et bien ça marche et j'ai même utilisé la platine de la V1 pour la version "M". Je n'ai eu que deux petits trous à rajouter sur la platine supérieure et ainsi cette platine peut tout à fait être réutilisée si je veux la remonté en version FF V. Le kit châssis-M comprend: un nouveau châssis carbone plus court, une demie platine supérieure (normalement on doit utiliser la demie platine supérieure avant de la V2), un support arrière d'amortos, de nouveaux triangles, étriers, portes fusées, cardans, fusées arrières, roulements et la visserie nécessaire pour un coup d'une centaine d'euros. La notice se compose d'une simple page recto-verso avec quelques photos mais pas d'étapes de montage (pas top et les photos sont très sombres). Les amortisseurs reste communs à la version 1/10 (il faudra obligatoirement jouer sur les fins de course car les roues avant viendront forcément frotter le bas des amortisseurs (une seule position des amortisseurs sur le triangle) avant d'avoir atteint la course maxi de débattement. L'architecture est donc fortement ressemblante avec la 1/10 avec les mêmes possibilités de positionnement de l'accu (shorty ou long en travers avec la possibilité d'avancer ou de reculer l'accu. Le système de fixation de l'accu est vraiment un des meilleurs et des plus pratiques avec deux petites platines carbone pivotantes (deux normales pour accu long et deux plus petites pour shorty). Mon impression reste mitigée pour ce kit de conversion. Autant la version (V1 ou V2) 1/10 est vraiment top au niveau qualité, conception et performance, autant je trouve que ce kit de transformation fait bricolage. Surtout que le rapport de transmission reste parfaitement identique à la version 1/10 et que les roues de M-châssis sont de diamètre plus petit, va falloir tirer vraiment très long si on veut garder le même combo contro-moteur que sur la 1/10. Beaucoup de place pour l'électronique, même si on reste dans des tailles relativement importantes. Une fois monté, il en jette quand même pas mal ce petit M-châssis. Vite un peu de beau temps pour tester ça surtout qu'il y a la Sakura FFex et la VBC FF 2017 qui attendent aussi leur tour. Petite photo de la famille complète.
  5. Petit détail qui a une grande importance, j'ai commandé le kit directement chez VBC et VBC envoie le colis en passant par Fédex. Donc je vous laisse deviner.... et oui on se prend un supplément de tarif (merci la Douane) d'un bon petit 60 euros. Reçu la facture une quinzaine de jour après, ça fait toujours plaisir.
  6. Gros boulot, surtout au niveau masquage. Magnifique (accent brésilien) ! Tu as bien dû t’embêter pour les pixels.
  7. Et bien non, courroie ou pignons, le moteur tourne toujours dans le même sens.
  8. les goûts et les couleurs. :P mais je suis quasiment sur que le noir va plus vite que le rose :lol: Ça a même été prouvé. Les ventes ont été plus rapides.
  9. Autant au début j'étais septique sur la couleur, autant j'ai fini par m'y habituer surtout que Madame roule en Sakura FF 2014. C'est clair que le noir fait un peu plus racing.
  10. Peu de marques utilisent la transmission à courroie ( mais la garde en option: Sakura FF 2017) ou passent à la transmission à pignons. Les pignons sont sensés apporté plus de motricité sur piste accrocheuse (la puissance arrive plus directement qu'avec la courroie). J'ai pas trop remarqué de différence mais la référence pour moi actuellement (en attente d'essayer la Sakura FF 2017 et la VBC FF 2017) est la MTS FF v2 qui utilise une courroie. La courroie est plus silencieuse et semble plus souple à l’accélération, je pense meilleur sur piste plus glissante. Etant donné que je roule très peu et toujours sur la même piste, difficile de vraiment juger. Je pense avant tout que c'est un choix personnel (coup de cœur de la marque, look...) car aujourd'hui, toutes les tractions se valent (Tamiya nettement en retrait quand même, même si le FF04 EVO est magnifique surtout dans sa livrée noire, la transmission de celui-ci n'est pas au niveau de la concurrence ).
  11. Sortie il y a une petite dizaine de jours: La VBC FF 2017. La version précédente était la VBC FF TWELVE ou HUGE FF12 et la première version était la HUGE FF11 qui était plus un kit de conversion du FF03 TAMIYA. Quoi de neuf sur cette nouvelle version ? Et bien en fait pas grand chose. Par rapport à la TWELVE il n'y a que le châssis carbone et la nouvelle platine supérieure ainsi qu'un pignon supplémentaire à la place de la courroie. Tout le reste est identique: cellule avant qui est la même depuis la FF11 (2011 quand même), toute la triangulation, la cellule arrière...etc. Bref, chez VBC, les évolutions se font à vitesse d'escargot. Bon en même temps quand ça marche dès le départ pourquoi s'embêter. La boîte est de dimensions similaires aux boîtes Tamiya TRF. Très sobre, d'un gris clair avec un autocollant représentant la châssis monté. A l'intérieur de la boîte on retrouve 16 sachets correspondants aux diverses étapes de montage. Numérotés de 1 à 12, les 4 autres sachets comprennent toute la visserie, les pièces en carbone (châssis...), les roulements et de quoi remplir le diff, les amortisseurs et de la graisse pour les articulations (cardans...). Toujours dans la boîte un ensemble contrôleur-moteur SPEED-PASSION. J'ai pris la version avec contro-vario (vendue châssis seul ou avec combo contro-moteur) car à peine 30 euros de plus. Attention pour ceux qui sont intéressés par la version avec contro-moteur car le contrôleur est un REVENTON STOCK CLUB RACE et qu'il ne possède pas de marche arrière (ce qui me fera changer le contro par un bon vieux HOBBYWING), le moteur est un 21,5T. On y trouve aussi la notice de montage et deux planches d'autocollants. La graisse pour les parties articulées, la graisse du diff qui est très fluide comparé à la concurrence puisque c'est de la 1000, et de l'huile pour amortisseurs en 350. Les roulements flasqués d'un beau rose bonbon. -Sachet n°1: Le différentiel. Chose étrange, le corps du différentiel est tout en alu anodisé noir. Les pignons (satellites) sont en plastique comme la concurrence mais il existe l'option pignons-métal. -Sachet pièces carbone: -Sachet n°2: qui contient les demies cellules inférieures (cellules qui sont donc identiques aux précédentes versions, la FF11 est de 2011 pour rappel) et une partie des fixations de triangles. -Sachet n°3: contient l'ensemble de renvois de direction et ses deux biellettes. La petite pièce plastique noire à gauche des colonnettes rouges (centre photo) permet en la retournant de passer de 27° à 31° de braquage. Par contre, même avec des roues en 24mm de large, la roue vient toucher la base de l'amortisseur. D’ailleurs, avec 27° et des roues de 26mm, celles-ci viennent toucher la base de l'amortisseur. 27°= roues de 24mm,31°=roues de 22mm. -Sachets n°4 et 5: contiennent les demies cellules supérieures. -Sachet n°6: toute la triangulation avant et arrière. Les pièces en plastique sont estampillées de couleurs argent (VBC différencie la dureté de ses pièces en plastique par une couleur: de "silver = médium" à "red = ultra hard"). -Sachet n°7: le pare-choc avant ainsi que la platine alu support moteur. -Sachet n°8: le support de couronne et la couronne 76 dents en 48DP. -Sachet n°9: le support de servo, les différents palonniers et la biellette. Je monte comme toujours mon petit servo low-profile FEETECH. -Sachet n°10: les deux B.A.R. L'avant en 1,4mm et l'arrière en 1,2mm. Montage de la platine supérieure. Avec ce montage, le châssis se veut beaucoup plus souple dans le sens transversal mais très rigide dans le longitudinal. -Sachet n°11: les amortisseurs. Dans l'ensemble ils sont beaux mais je ne les trouve pas top. Pas de pistons ni de bague de guidage en téflon. Les tiges ne sont pas traitées. On est bien loin des amortisseurs TAMIYA. Deux dureté différentes, "purple" pour l'avant et "blue" pour l'arrière. -Sachet n°12: supports de carrosserie et colonnettes des amortisseurs avants. Châssis terminé. FF12 et FF17. FF11, FF12 et FF17. Sakura FF 2017 vs VBC FF 2017. En bref, pas beaucoup d'évolutions face à la FF12, les plastiques sont pleins de bavures et les chapes en plastique sont tellement rigides qu'il faut un outil pour les clipser. Une des chapes a même explosée et pas de rab dans la boîte. Sinon un bien beau châssis avec ces petites touches de rouge. La grande possibilité de configurations de l'ensemble servo-accu-électronique (droite, gauche, accu long ou shorty...).
  12. Sakura FFex 2017. - La boîte est au même format que les versions précédentes (Sakura FF2014 et FF2015) mais reçoit un dessin spécifique. Pour la FF 2015, la boîte était identique à la version 2014, seul un autocollant "kit-FF 2015" était rajouté en haut à gauche de la boîte. La version 2014 très bien née va trouver preneur alors que la 2015 se verra bradée sur le net. -Dans la boîte, on trouve la notice (je ne suis pas fan du type de reliage utilisé sur cette notice que je trouve peut pratique sauf si on enlève le lien. sinon elle est tout à fait lisible et dans le standard des autres marques), une planche d'autocollants identique aux versions 2014-2015. - Ainsi que 10 sachets renfermant les pièces nécessaires aux différentes étapes de montage. Les sachets sont numérotés de 1 à 9 et le 10ième contient un ensemble d'outils en plastique comme une pince pour la tige des amortisseurs et différentes clés. Toutes les pièces alu qui étaient "pink" sur les FF 2014-2015 passent ici au "black", ça doit faire plus sérieux (pas mal mais je m'étais bien habitué au fuchsia). - Sachet n°1: le châssis carbone de 2,3mm d'épaisseur comme sur la version précédente de 2015 mais avec un nouveau dessin, les axes de triangles, les supports de triangles, diverses cales permettant de jouer sur l'empattement, des rotules, la visserie et les triangles identiques aux FF 2014-2015. - Sachet n°2: toutes les pièces du différentiel à pignons plastique, diff identique aux versions 2014-2015, une fiole d'huile 500000, les renvois de direction eux aussi identiques à 2014-2015 mais cette fois-ci sans le renfort carbone supérieur et les roulements du diff et des renvois de direction. -Sachet n°3: platine supérieure carbone qui reprend exactement l'épaisseur (2mm) et le dessin de 2014-2015, la cellule avant qui est entièrement nouvelle permet de recentrer d'avantage le moteur en utilisant 3 pièces au lieu de 2 sur 2014-2015, la nouvelle cascade de pignons (une option courroie, vendue séparément, peut aussi être montée), la nouvelle cellule arrière, la visserie et les roulements. - Sachet n°4: les nouveaux supports carbone avant et arrière (3,6mm avant et 3,5mm arrière), le support de couronne et sa couronne 75 dents en 48DP (3Racing abandonne ici ses couronnes spécifiques des modèles traction précédents pour un ensemble plus classique), les rotules, la visseries et diverses cales. Le ratio final de la transmission est de 2,29. - Sachet n°5: les chapes plastique, les rotules, la visserie, les barres anti-roulis et les roulements de B.A.R. (et oui, sur cette version, les B.A.R. sont montées sur roulements pour une plus grande liberté de mouvement et aucun jeu). - Sachet n°6: les étriers avants, les portes fusées avants, les portes fusées arrières, les chapes spécifiques aux biellettes de carrossage côté roue (débouchantes pour éviter le frottement de roues sur celles-ci), les biellettes de carrossage avant et arrière, les biellettes de direction, les fusées arrières, les cardans à double articulation, les roulements, les hexagones de roues (noirs de 4mm que je remplace par des rouges 6mm pour passer des jantes en 26mm), la visserie et une clé en métal pour régler les biellettes qui sont en titane. - Sachet n°7: tout le nécessaire au montage des amortisseurs. le bidon d'huile est de la 350, les pistons en 3 trous et 4 ressorts identiques en 6,75T. - Sachet n°8: une grappe plastique avec les différents palonniers pour les différentes marques de servos, l'antenne, du scotch double-face 3M, le support de servo (idem versions 2014-2015), la visserie, la biellette qui relie le palonnier aux renvois de direction, des rotules et des cales. - Sachet n°9: une grappe plastique avec les supports de carrosserie, le support de pare-choc avant,le pare-choc mousse, la visserie, les clips de carrosserie et les écrous de roues. - Beaucoup de pièces restent communes aux deux versions précédentes (diff, triangulation, amortisseurs...). Les changements se situent sur un nouveau châssis carbone, de nouveaux supports d'amortisseurs, d'une nouvelle cellule avant et arrière, nouvelle cascade de pignons, la couleur black et l'ensemble support + couronne de transmission. Les réglages des biellettes de carrossage ont étés simplifiés côté cellule. Avant, plusieurs positions étaient possibles (bonjour le casse-tête), sur la version 2017, cette position est fixe et seul la hauteur peut varier par l'adjonction ou le retrait de cales. Sur ces photos, de gauche à droite, les versions 2014, 2015, 2017. Train avant 2015. Train avant 2017. Train arrière 2015. Train arrière 2017. Voilà pour cette petite présentation de la nouvelle Sakura FFex 2017 de chez 3Racing. En attendant (vivement) un temps plus propice aux essais sur piste. La carrosserie.
  13. Bonjour. Pour avoir la version FWD, quand je la mets à coté de la FWD Serpent (S411FF), la MTS fait plutôt bonne figure. On dirait que les deux voiture sorte de la même chaîne de production: finition, couleur des matériaux. Sauf l'architecture qui est bien évidemment différente. Le prix de la FWD est juste incroyable car la voiture est toutes options. MTS FF01 PRO: Serpent S411 FF: