Arn0

Débuter en 1/12 électrique Piste

34 posts in this topic

tn_DSC_6326.JPGtn_IMG_8915.jpg

Débuter en 1/12 électrique Piste

Introduction

Avec la sortie de nouveaux modèles par des fabricants habitués de la catégorie tel que Team Associated, Corally, CRC, SuperMerchant ou Kawada mais aussi avec la venue récente de Hot Bodies, BMI Racing, Serpent et Xray pour ne citer que ceux-ci, la catégorie 1/12e a attiré de nouveau les pilotes de tous horizons, peu importe le continent et le pays. La simplicité des châssis est aussi un attrait majeur envers la discipline en comparaison de ce que sont les voitures 1/10 piste électriques aux évolutions constantes et aux réglages multiples voir infinis. De plus, le 1/12e est reconnu comme école de pilotage, un attrait important pour qui souhaite améliorer ce point particulier.

Histoire

Le 1/12e est l'une des catégories les plus anciennes de la RC avec la catégorie dite Classique 1/8e. Elle est apparue il y a plus de trente ans et c'est aujourd'hui la discipline qui possède une compétition internationale depuis le plus longtemps avec des championnats du monde organisés au début des années 1980.

Les initiateurs de cette catégorie sont notamment Team Associated, Schumacher, Delta et AYK (sans oublier Parma, Bolink, Kyosho, ABC Hobby, Tamiya, Trinity, Jerobee, et des dizaines d'autres plus petits constructeurs qui ont eux aussi apporté leur contribution) qui ont développé de brillantes idées en terme de conception des châssis. Les premiers châssis étaient en fibre de verre ou époxy, sans différentiel, la suspension était minimaliste - un simple ressort et la flexion des matériaux était l'un des maître-mot en ce qui concerne le comportement des voitures.

Pour lire la suite...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Georges, pour citer qqun que je ne nommerai pas, "je te voue un culte" :D

Bon taf.

Paul

Share this post


Link to post
Share on other sites
Georges, pour citer qqun que je ne nommerai pas, "je te voue un culte" :D

Bon taf.

Paul

L article est un travail de Arn0 -

Et nous avons convenu de le publier sur notre site PETIT RC ainsi que sur celui de Georges

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les 2 meilleurs sites francophones du monde s'associent, que va t il rester aux autres, si autres il y a?

Bon pour le 1/12è j'ai lu très vite, c'est bien résumé; Il a été oublié (ou je n'ai pas vu) de dire qu'au début on roulait à même le sol des gymnases et donc il fallait recouvrir les pneus de silicone plus ou moins strié (ça me fait penser à une actrice ça)

Et que l’on n’avait pas de pit stop mais on passait régulièrement dans une flaque d’eau (en bord de piste) pour recharger les pneus en humidité. Les hauts lieux du 1/12 étaient alors Lyon Grenoble et Paris. La suite bientôt, les affaires m’appèlent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact, il s'agit d'une idée d'Arno qui a fait l'immense majorité du travail. J'ai juste ajouté deux-trois précisions par-ci par-là et donné un point de vue "européen" sur certains points (car là où roule Arn0, on a le droit d'utiliser des produits à pneus avec des odeurs bizarres... ;))

Après, pour ce qui est de l'historique, cela mériterait un article spécifique selon moi, et malheureusement, de mon côté, ma documentation propre est un peu pauvre.

Le but n'étant pas d'engendrer des querelles de clocher, mais de faire parler d'une catégorie qu'Arn0 et moi apprécions beaucoup.

Cordialement,

Georges.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les début du 1/12ème oui, c'est très vieux, ça date de 76 environ. L'article (d'Arno donc) a par exemple oublié les voitures à châssis baignoire lexan très en vogue à un moment (81 et+), pour accrocher correctement sans diff à bille par ex. Ce dernier date en effet du début des années 80 (brevet 1980) : en 83 Cecil Schumacher l’inventeur était tout fier de me montrer son fonctionnement dans son atelier anglais qui le produisait en série. Sur les revêtements de gymnase* c’était top, mais très vite la moquette est devenue « la » surface du 1/12ème.

* C’était déjà du Taraflex (et hop Gerflor !) inventé près de Lyon vers la fin des années 50

Sinon quoi d’autre ?

A priori le Fender n’existe plus, remplacé par un produit Cml

Le condo bouton sur le rx sera plutôt un 1 farad

En Bl certains utilisent du delta plus coupleux « à bobinage égal » même si ce n’est pas logique sur une auto de 800g

Pour les produits il en existent plein d’autres, comme le tc4, le Moebers, etc.

Pour le tableau concernant les Jacos, il ne faut pas oublier le orange, le must en pneu ar puisqu’il s’agit d’un jaune avec une bande de gris à l’extérieur pour éviter de les abîmer

Le lilas est du 37, le black du 42

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trés beau sujet.

Entre Mr blandin, Arn0, et Georges, je crois que la bible est au complet!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Etre le seul survivant à Seb, ça doit être...dans ses cordes mouarf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Etre le seul survivant à Seb, ça doit être...dans ses cordes mouarf

J'adore!

sinon excellent article, je félicite les auteurs. J'aimerais beaucoup avoir un article plus historique, avec ce qu'à commencé à raconter CB!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les quelques erreurs ont été corrigées et il a été ajouté quelques points amenés par Christophe qui a souligné l'existante du pneu orange Jaco ainsi que quelques points d'histoire.

Bonne lecture.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le voit sur les photos mais le point n'est, sauf erreur de ma part, pas traité dans l'article. Quid de l'intérêt d'encoller les flancs des mousses à la cyano?

Share this post


Link to post
Share on other sites

moins d'accroche latérale, moins de casquette, et aussi (surtout) ça evite au pneu de se dechirer sur les chocs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors du CF 2008-2009, je n'ai pas trouvé que cette pratique était très répandue ni qu'elle faisait l'unanimité...? :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe article... Merci Arno et Georges pour tout cela. Cette superbe catégorie mérite bien qu'on parle un peu plus d'elle.

Ps: D'avoir sa caisse en photo dedans en plus, ca fait bien plaisir, encore merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a énormément à dire sur le 1/12ème, niveau technique : par exemple le choix du 0.5 qui alliait les perfs du 0.4 et la solidité du 48, la bagarre monopoint/2 points pour le sauve servo, ou quelques beaux égarements comme du fil fin pour moins consommer et faire l'autonomie...Tous ça les gens qui sont arrivés à la rc après 1990 n'ont pas connu!; Et encore plus vieux : les charges de packs à l'envers pour les augmenter en capa, les tests moteurs sur les bords de pistes avec hélices, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lors du CF 2008-2009, je n'ai pas trouvé que cette pratique était très répandue ni qu'elle faisait l'unanimité...? :confused:

Il a été rare sur le CF 2009 d'avoir trop de grip, au point de coller les flancs. En ce qui concerne l'aspect solidité, un petit coup de de colle néoprène sufft bien souvent, sans déteriorer l'accroche comme peut le faire la cyano.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avez-vous des informations / liens relatifs aux rapports de transmission - surtout avec les nouvelles motorisations brushless - du 3T au 17.5T et l'utilisation lipo ? La donne a du changer depuis l'arrivée des nouvelles technologies et utilisations.

Merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avez-vous des informations / liens relatifs aux rapports de transmission - surtout avec les nouvelles motorisations brushless - du 3T au 17.5T et l'utilisation lipo ? La donne a du changer depuis l'arrivée des nouvelles technologies et utilisations.

Merci d'avance.

voir ici: http://www.petitrc.com/_forumphp/showthread.php?t=40600

Share this post


Link to post
Share on other sites
On le voit sur les photos mais le point n'est, sauf erreur de ma part, pas traité dans l'article. Quid de l'intérêt d'encoller les flancs des mousses à la cyano?

Le point n'est effectivement pas traité. Il est juste indiqué (bien rapidement d'ailleurs) que les pneus en mousse peuvent être encollés sur le flanc pour éviter les déchirements des mousses. Avec des passages trop près des cordes de virages (pour ne pas dire sur les cordes, ce qui donne quelques figures) mais aussi les contacts assez violents avec les bordures en bois (tasseau de 5cmx5cm), les pneus souffrent et le traitment n'aide pas dans ce sens.

La technique de l'encollage permet de réduire l'adhérence mais rien ne vaut la réduction du diamêtre du pneu. Sur certaines pistes, il y a tellement d'adhérence, que les pilotes réduisent la mousse au plus petit pour faire la manche sans se retourner, en fin de manche, ils jetent le tout pour un nouveau set.

En ce qui concerne les LiPo, j'avais indiqué ce que j'avais vu à ce niveau dans le sujet dont le lien est donné précédement. Pour résumé rapidement, les pilotes sont passés d'un 17.5 à un 13.5 sans grand changement pas ailleurs, même au niveau réglages châssis (pour les reste, et pour par répéter, voir le sujet car l'on n'est plus vraiment dans des considérations pour débuter!) Maintenant, j'aimerai bien essayé cela mais j'ai un autre point à régler avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant cet article !

Moi qui voulais me remettre à la voiture, ça me donne une bonne idée de cette discipline...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now